L’Europe charge Astrium d’imaginer le véhicule spatial du futur

Astrium, filiale d’EADS, s’est vu confier par l’Agence spatiale européenne deux études pour un montant total de 13 millions d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’Europe charge Astrium d’imaginer le véhicule spatial du futur

Vaste programme que celui diligenté par l’Europe au spécialiste des systèmes et services spatiaux. Le but pour Astrium : plancher sur des missions qui vont de l'interception de satellites hors service aux voyages lointains dans l'espace, en utilisant le savoir-faire acquis avec son ATV, le cargo de l'espace européen qui ravitaille la station spatiale internationale.

Une première étude consiste à imaginer différentes solutions de module de service, qui assure la propulsion et l'alimentation électrique d'un véhicule spatial, pour la capsule américaine Orion. Des prémices à l’installation d’Orion en tant que futur vaisseau qui emportera les astronautes vers un espace lointain.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En deuxième lieu, Astrium est chargé d’élaborer de nouveaux concepts de véhicules pour différentes missions, comme la desserte de plates-formes servant de camps de base pour des missions lointaines.

"Ça pourrait être désorbiter un grand satellite par exemple, ou des étages supérieurs de fusées" pour qu'ils se désintègrent à leur retour dans l'atmosphère, a indiqué à l'AFP Gilles Debas, chef adjoint du programme ATV chez Astrium.

Les décisions de poursuivre le développement du futur véhicule doivent être prises lors du prochain conseil ministériel qui se tiendra en Italie en novembre 2012.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS