L’euro n’est pas en danger, bis

Le ministre du Budget François Baroin rassure sur l’euro. La monnaie repasse la barre des 1.25 dollars ce vendredi.

Partager

L’euro n’est pas en danger, bis

Après les déclarations d’Angela Merkel sur les dangers de disparition de l’euro, François Baroin a voulu rassurer à son tour sur l’avenir de la monnaie unique lors d’une interview sur Europe 1: «L'euro n'est pas en danger parce qu'il y a cette détermination très forte de la part des pays de la zone euro» à défendre la devise européenne, qui évolue à ses plus bas niveaux depuis plusieurs jours, a-t-il estimé sur Europe 1. Pour le ministre du budget, les Etats membres de la zone euro sont déterminés à ne pas revenir à la situation précédente, «la situation précédente c'est la dévaluation, c'est l'appauvrissement».

Des propos qui viennent en échos à ceux de la ministre de l’Economie Christine Lagarde qui hier affichait sa fermeté, «L'euro est une devise solide, crédible qui a assuré la stabilité de la zone pendant plus de dix ans. (...) Il y a une marge de fluctuation (Ndlr : avec le dollar) mais ce qu'on regarde sur une longue période, c'est la crédibilité d'une monnaie et l'euro est une monnaie crédible. »

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Preuve de la détermination de la zone à défendre sa monnaie, l’Allemagne a adopté ce vendredi une loi lui permettant de participer au plan de soutien à la zone euro élaboré début mai. Les deux chambres allemandes, le Bundestag et le Bundesrat, ont entériné la contribution du pays, à hauteur d'un maximum de 148 milliards d'euros, aux prêts et garanties d'un total de 440 milliards d'euros débloqués pour stabiliser l'euro. Une nécessité pour que les retrouvent confiance déclare le ministre des Finances, Wolfgang Schaüble.

Ce vote, couplé aux rumeurs d’une intervention massive des banques centrales de Chine, du Japon et de la Suisse pour soutenir l’euro redonnait des couleurs à la monnaie qui se stabilisait à 1.2563. Le CAC finissait la séance en hausse de 0.88%.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS