L'euro monte, la BCE pas inquiète sur les changes ni sur l'économie

PARIS (Reuters) - L'euro a accru ses gains jeudi face au dollar, soutenu par les propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi qui s'est montré confiant sur la croissance économique en zone euro et a indiqué que la volatilité des changes n'avait pas été évoquée lors de la réunion de politique monétaire du Conseil des gouverneurs.
Partager
L'euro monte, la BCE pas inquiète sur les changes ni sur l'économie
L'euro a accru ses gains jeudi face au dollar, soutenu par les propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi qui s'est montré confiant sur la croissance économique en zone euro et a indiqué que la volatilité des changes n'avait pas été évoquée lors de la réunion de politique monétaire du Conseil des gouverneurs. /Photo prise le 26 avril 2018/REUTERS/Kai Pfaffenbach

La devise unique, qui avait touché un plus bas en séance à 1,2145, a atteint 1,2209 dollar avant de revenir sur le seuil de 1,22.

Contrairement à la réunion précédente du mois de mars, la volatilité de l'euro face aux autres devises n'a pas été évoquée jeudi par les responsables de la BCE, a indiqué son président Mario Draghi, lors de la conférence de presse suivant la décision de politique monétaire de la banque centrale.

Le renchérissement de l'euro avait été un des éléments de préoccupation du conseil des gouverneurs le mois dernier, alors que la monnaie unique s'était nettement renchérie face au dollar en raison des craintes liées aux velléités protectionnistes de Donald Trump. Elle avait atteint 1,2555 dollar mi-février, un plus haut depuis décembre 2014.

L'euro a aussi profité jeudi des propos de Mario Draghi, relativisant la dégradation récente des indicateurs économiques en zone euro.

Le président de la BCE a estimé que certains éléments inattendus dans la baisse des statistiques étaient peut-être temporaires et que la croissance restait vigoureuse.

Mario Draghi a par ailleurs indiqué que la politique monétaire en tant que telle n'avait pas été évoquée lors de la réunion du conseil des gouverneurs, ce qui a contribué à limiter le rebond de l'euro.

(Blandine Hénault, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS