L'euro continue de pâlir face au dollar

L'annonce de la Réserve Fédérale d'une possible hausse des taux d'intérêt a fait chuté l'euro. Un mouvement à double tranchant pour les industriels européens.

Partager

La monnaie unique n'était pas tombée aussi bas depuis novembre 2003. L'euro est en effet passé ce matin à 1,1834 dollar contre 1,1840 une heure plus tôt. Une baisse qui fait suite à l'interprétation de certains analystes d'une phrase lancée par Alan Greenspan, le patron de la Réserve fédérale. Hier, devant la Commission bancaire du Sénat, il a indiqué que les banques commerciales américaines, suffisamment en bonne santé, étaient prêtes à supporter une hausse des taux d'intérêt. Ajoutant que l'économie américaine était « de nouveau repartie », écartant ainsi tout problème de déflation.
Certains stratèges, qui pensaient bénéficier d'un sursis jusqu'en janvier 2005, craignent maintenant un resserrement monétaire dès août ou septembre prochain. Son second discours devant la commission économique conjointe du Congrès, attendu dans la soirée, sera certainement très suivi. Il portera sur les perspectives économiques des Etats-Unis.
Pour les industriels européens, la baisse de l'euro devrait être plutôt bien accueillie. Depuis deux ans, l'appréciation de la monnaie unique, de plus de 30 %, leur a fait perdre de la compétitivité à l'export. A l'inverse, ce mouvement devrait renchérir les produits importés, dont les matières premières (pétrole, acier, etc) qui flambent depuis quelques mois et pénalisent de plus en plus l'industrie européenne (voir UN, n°2913).
Virginie Guérin

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS