PME-ETI

L'étonnante résurrection de la manufacture d'aiguilles Bohin

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Cas d'entreprise Didier Vrac, le repreneur de la manufacture d’aiguilles normande, est allé chercher un marché de niche à l’international pour redevenir " prophète en son pays ".

L'étonnante résurrection de la manufacture d'aiguilles Bohin © Bohin

En 1990, Didier Vrac est recruté comme directeur des achats chez Bohin, une entreprise de fabrication d’aiguilles dirigée par la même famille depuis six générations. Il s’agit du dernier fabricant d’aiguilles et d’épingles en France, ce qui présente des avantages et des inconvénients, comme le souligne Didier Vrac : "Nous n’avons pas beaucoup de concurrents. Mais si tous ont disparu, il y a sans doute une raison… Depuis l’après-guerre, la confection n’a cessé de décliner et nous avons du nous adapter à un marché devenu beaucoup plus étroit." En 1996, le dernier héritier des Bohin dépose le bilan.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte