L’Etat revient sur ses promesses chez Sealynx Automotive

Partager

Social. Les représentants des 571 salariés restants chez Ruia Sealynx après la reprise de leur entreprise Sealynx Automotive par l’industriel indien Ruia Group ne décolèrent pas. « Pour inciter les salariés à quitter l'entreprise puisque Ruia ne reprenait que 488 des 712 salariés, plus 86 salariés pour un an seulement, le représentant de l'Etat, la préfète de l'Eure, s'était engagée à faire bénéficier les partants qui étaient volontaires, de l’allocation spécifique du Fonds national de l'emploi », explique un délégué syndical.
34 salariés se sont portés volontaires pour cette proposition qui consiste à toucher un salaire sans rechercher de travail, jusqu’à la retraite. « Aujourd’hui, le ministère du Travail nous informe que seuls 4 des 34 salariés peuvent toucher l’allocation. Que vont devenir les 30 autres ? Il semble qu’il n’y ait pas de recours juridique et la Préfète nous a informé qu’elle n’y pouvait rien. C’est d’autant plus grave que 30 des 86 salariés devant rester jusqu’en mai 2012 se sont portés volontaires pour l’allocation lors de leur départ ».
A moins que le carnet de commandes de l’usine normande, spécialisée dans la fabrication de joints d'étanchéité pour l’automobile, qui repart à la hausse, permette de remplacer les 70 intérimaires recrutés sur le site par d’anciens salariés.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS