Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Etat privilégie un repreneur à "vocation industrielle" pour STX

Léna Corot

Publié le

L'Etat souhaite qu'un repreneur avec une vocation industrielle soit privilégié pour STX, selon Christophe Sirugue. Le secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie a précisé que deux offres répondaient à ce critère sans les détailler. Selon la presse coréenne, ces offres émaneraient de l'italien Fincantieri et du néerlandais Damen auxquels s'associerait le français DCNS.

L'Etat privilégie un repreneur à vocation industrielle pour STX © photo Pascal Guittet

"La France souhaite que soit privilégié un repreneur avec une vocation industrielle". C’est ce qu’a déclaré Christophe Sirugue, le secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, en réponse à une question sur l’avenir de STX émanant du sénateur de Loire-Atlantique Yannick Vaugrenard (PS) lors d’une audition devant la commission des affaires économiques du Sénat sur le projet de loi de finances 2017.

"A ma connaissance il y a quatre offres dont deux avec une vocation industrielle", a-t-il ajouté mais sans préciser quelles étaient ces offres. Si le tribunal coréen doit se prononcer vendredi sur les différentes offres de reprise, des noms circulent déjà dans la presse coréenne : l’italien Fincantieri, le néerlandais Damen et le groupe asiatique Genting Hong Kong.

Le constructeur naval français DCNS devrait être associé aux deux offres européennes. Christophe Sirugue a d’ailleurs déclaré : "Je ne trouverais pas anormal que DCNS participe" à un consortium européen pour le rachat de STX France.

Le 10 octobre, le gouvernement français avait précisé qu'il ne comptait pas monter au capital de STX France pour en devenir majoritaire, mais qu'il entendait utiliser son droit de veto pour peser sur le choix du repreneur. Le groupe STX est propriétaire de STX France à hauteur de 66,6%, le reste appartient à l'Etat français.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle