Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Etat pourrait entrer dans le capital de Technicolor

Ridha Loukil

Publié le

Le gouvernement a demandé au Fonds stratégique d'investissement (FSI) d'entrer au capital de Technicolor, au côté d'un autre investisseur.

L'Etat pourrait entrer dans le capital de Technicolor © D.R. - Technicolor

L'information est communiquée par Eric Besson, ministre de l'Industrie de l'Energie et de l'Economie numérique, à l'intersyndicale du groupe qu'il a reçue aujourd'hui. Cet engagement vise à « assurer la stabilité de l'actionnariat et la participation de l'Etat français aux grandes décisions d'avenir concernant Technicolor », indique le communiqué du ministère.

Depuis des semaines, les salariés manifestent contre le plan de restructuration qui prévoit le licenciement de 650 personnes et la cession de l'usine d'Angers, le dernier site industriel du groupe en France.  Ils appellent l'Etat à l'aide, car ils craignent la fermeture à terme du site. Ils semblent avoir été entendus.

L'entrée du FSI dans le capital apporterait une bouffée d'oxygène à l'entreprise, qui croule aujourd'hui sous une dette d'environ 1 milliard d'euros. La direction a demandé aujourd'hui l'arrêt de la cotation du titre Technicolor en bourse. Signe qu'un remaniement du capital est engagé.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus