L'Etat pourrait devenir actionnaire majoritaire de STX France

Dans le cas d'une vente groupée de STX, l'Etat envisagerait de devenir actionnaire majoritaire de STX France, selon des informations recueillies par Libération. Dans le cas d'une vente groupée de STX, les syndicats craignent le rachat par une société chinoise qui impliquerait des transferts de technologie.

Partager
L'Etat pourrait devenir actionnaire majoritaire de STX France

L’Etat chercherait à devenir actionnaire majoritaire des chantiers navals STX de Saint-Nazaire, selon Libération. Les chantiers STX sont détenus par un groupe coréen qui cherche à les vendre.

Au départ, deux repreneurs européens souhaitaient racheter les chantiers de Saint-Nazaire : le néerlandais Damen et l’italien Fiancantieri. Mais le 4 octobre, la presse coréenne annonce que la Cour centrale du district de Séoul veut vendre en bloc STX. Or, le groupe STX comprend les chantiers navals géants de Jinhae et Busan en Corée, valorisés à 6,8 milliards d’euros, ajoute Libération. Les groupes Damen et Fiancantieri se retrouvent ainsi hors-jeu.

Le crainte du transfert de technologie

Deux groupes chinois entrent alors dans la course pour racheter la société STX, détaille Libération : un fonds d’investissement sino-britannique et Genting Hongkong, une autre société chinoise. Avec un tel rachat, les syndicats craignent un transfert de technologie puisque les chantiers navals de Saint-Nazaire dispose d'un savoir-faire très réputé. Les syndicats souhaitent que l’Etat intervienne, comme il l’a récemment fait avec le site Alstom de Belfort, précise le quotidien.

Avec ses 33,34%, l'Etat détient une minorité de blocage. Et il dispose d’un droit de veto à tout repreneur qui ne lui conviendrait pas en vertu du décret Montebourg sur les investissements étrangers en France, précise Libération. Le gouvernement attendrait la confirmation de la vente en bloc de STX avant d’agir. L'Etat envisagerait très sérieusement de devenir actionnaire majoritaire selon le quotidien.

Deux pistes seraient à l’étude, précise Libération. Dans la première hypothèse, l’Etat montrait à 51% du capital et ferait probablement appel à DCNS pour l’aider à prendre la majorité des parts de STX France. La deuxième hypothèse est celle d’un montage européen qui associerait DCNS et l’Etat français à l’italien Fiancantieri. Le rachat de STX France est encore loin d'être finalisé.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS