Quotidien des Usines

L'Etat lance un appel à projets sur le devenir de l'Etas d’Angers

,

Publié le

Appel à projets

L’Etablissement technique d'Angers (Etas) fait l'objet d'un appel à projets par l'Etat : il vise à « recueillir et évaluer des éventuels projets de développement industriels futurs sur le site », spécialisé dans l’expertise et les essais sur les véhicules militaires. Ce dernier dépend de la Direction générale pour l'armement (DGA) et verra l'essentiel de son activité partir en 2012 à Bourges (Cher) dans le cadre de la RGPP : l'ancienne capitale du Berry doit en effet devenir le pôle d'expertise des systèmes terrestres militaires.

Lors de son annonce en 2008, le projet prévoyait une fermeture complète de l'Etas dont l'emprise foncière couvre 200 hectares, à Avrillé et Montreuil-Juigné au nord d'Angers. Mais devant le tollé local suscité par cette mesure, le ministère de la Défense a finalement décidé de garder les quelque 50 pistes d'essais du site s'étirant sur près de 120 km cumulés. Avec elles seront conservés 80 salariés auxquels s'ajouteront une soixantaine d'autres appelés à partir à la retraite d'ici à 2014-2015 sur un total de 292 employés civils. Ils ne manqueront pas de travail puisqu'aujourd'hui leur planning est rempli jusqu'à l'horizon 2020.

Reste à savoir comment pourra s'opérer une éventuelle cohabitation entre un occupant privé d'un côté et militaire de l'autre. « Il n'est pas interdit de penser que les deux parties passent une convention sur mesure, indique un représentant syndical, voire que le ministère contractualise les essais avec un industriel. »

Selon la préfecture, le site ferait « l’objet de marques d’intérêts en France et à l’étranger de la part d’équipementiers et constructeurs automobiles, de centres techniques publics et privés, de pôles de compétitivités, de centres d’essais ». Parmi ceux-ci figure Idiada, le concurrent espagnol de l'Utac, l'organisme français en charge de l'homologation des véhicules civils. Par deux fois, Idiada a échoué dans sa tentative de mettre la main sur une infrastructure de ce type dans l'Hexagone, à savoir les circuits de Nogaro (Gers) et de Mortefontaine (60).

En Pays de la Loire, Jacques Le Brigand

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte