Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L'Etat français soutient les salariés de l'usine Daewoo

Publié le

social

 

Elisabeth Guigou, ministre de l'emploi et de la solidarité, a rencontré la délégation de neuf salariés de l'usine de téléviseurs Daewoo de Fameck (Moselle), vendredi dernier, à la préfecture de Metz. Selon la ministre, des actions diplomatiques sont en cours avec la Corée du Sud sur cette unité, en ajoutant que Daewoo devra respecter la procédure.

Les syndicats restent sur leurs positions: ils dénoncent le plan de restructuration qui prévoit 120 licenciements (soit 40 % des effectifs) sur Fameck. Pour eux, il s'agit en fait d'une délocalisation vers Dempol, une entreprise polonaise.

Ils protestent aussi contre la période de chômage partiel de longue durée (février à juillet 2002). Selon leur tract, les postes qui devaient être supprimés en un an sur la base de départs volontaires, deviennent des « départs forcés ».

A l'heure actuelle, Daewoo possède trois usines en Lorraine qui emploient 1 100 salariés : Villers-la-Montagne et Mont-Saint-Martin en Meurthe-et-Moselle et Fameck en Moselle. Juliette BOSSE-PLATIERE

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus