L'Etat dégaine un décret de "patriotisme économique" pour protéger les secteurs stratégiques... et Alstom

Un nouveau décret signé par le Premier ministre élargit les secteurs d'activité industriels stratégiques soumis à une autorisation préalable du gouvernement français en cas d'investissements étrangers. Un durcissement du "patriotisme économique" hexagonal qui devrait peser, dans les prochaines semaines, sur le dossier de reprise des activités d'Alstom.

Partager
L'Etat dégaine un décret de

L'Etat français dégaine son arme de protection massive. Le 15 mai, au Journal officiel, un élargissement du décret "relatif aux investissements étrangers soumis à autorisation préalable" va permettre à la France de prendre le contrôle de l'avenir des industries hexagonales stratégiques.

Le décret existait depuis 2005. Il actualise le champ des secteurs qui relèvent de la procédure d'autorisation du ministre de l'Economie pour prendre en compte les activités essentielles à la garantie des intérêts du pays.

Cinq nouveaux secteurs

En complément des onze activités liées à la défense ou à la sécurité nationales déjà encadrées, le nouveau décret soumet les investissements, en France, par des groupes étrangers à l'autorisation du ministre de l'Economie dans cinq nouveaux secteurs : l'approvisionnement en électricité, gaz, hydrocarbures ou autre source énergétique ; l'approvisionnement en eau ; l'exploitation des réseaux et des services de transport ; l'exploitation des réseaux et des services de communications électroniques ; la protection de la santé publique.

"Reconquête de notre puissance"

"Le choix que nous avons fait, avec le Premier ministre, est un choix de patriotisme économique. Ces mesures de protection des intérêts stratégiques de la France sont une reconquête de notre puissance, a commenté le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg au Monde le 14 mai. Nous pouvons désormais bloquer des cessions, exiger des contreparties. C'est un réarmement fondamental de la puissance publique. La France ne peut pas se contenter de discours quand les autres Etats agissent".

Le décret entrera en application dès le 16 mai, et pourra peser dans le choix du (ou des) repreneur(s) d'un fleuron industriel français en difficulté : Alstom, dont les les activités dans l'énergie sont convoitées par l'américain General Electric et l'allemand Siemens.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Nouveau

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - VALOPHIS HABITAT

Gestion des compteurs d'eau et services associés

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS