L'Etat débloque 20 millions d'euros pour les navires innovants

A l'occasion du comité stratégique de la filière navale, Arnaud Montebourg confirmera ce jeudi 14 mars à Saint-Nazaire une aide de 20 millions pour la conception des navires du futur.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Etat débloque 20 millions d'euros pour les navires innovants
STX Europe

Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg confirmera, ce jeudi 14 mars, le déblocage d'une aide de 20 millions d'euros, prélevée dans les investissements d'avenir, pour financer des projets d'innovation dans le domaine de l'industrie navale. Cette annonce intervient dans le cadre d'un comité stratégique de la filière navale qu'Arnaud Montebourg animera à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), avec le ministre des Transports et de la mer Frédéric Cuvillier.

Quatre projets innovants

Ce comité a lieu à l'occasion de la livraison par les chantiers navals STX France du paquebot MSC "Preziosa". Le ministre du Redressement productif précise ce matin dans le quotidien Ouest-France que quatre projets d'innovation seront privilégiés. "Le premier concerne un voilier du futur avec des bio-matériaux, une propulsion électrique par batterie et un écopilotage. Le deuxième développera un chalutier dont la consommation énergétique sera diminuée de 50 %. Le troisième porte sur un navire de maintenance des éoliennes marines, propulsé au gaz liquéfié (GNL). Il y a un dernier projet pour un équipement de défense contre la piraterie maritime, précise Arnaud Montebourg. Et nous lançons un nouvel appel à projet sur d'autres catégories de navires avec la même exigence écologique d'économies d'énergies nécessaires à la compétitivité."

Ce programme est destiné aux "entreprises qui partagent des projets en commun", explique-t-il, et "peut ouvrir aux acteurs de la filière le développement d'une multitude d'innovations : navires de croisière made in France, navire à piles à combustible, paquebots de très grande taille écologiques..." "Il y a des choses dans les cartons des industriels, poursuit-il. Nous sommes prêts à financer l'achèvement des études pour augmenter les capacités à exporter. La construction navale est un secteur crucial qui compte 70 000 emplois industriels et réalise 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires."

Emmanuel Guimard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS