L'Etat de New York renonce à combattre la fusion entre T-Mobile et Sprint

NEW YORK (Reuters) - L'Etat de New York a renoncé à combattre le rachat de l'opérateur télécoms Sprint par son concurrent T-Mobile US, indiquant dimanche qu'il ne ferait pas appel de la décision d'un juge fédéral américain autorisant cette fusion.
Partager
L'Etat de New York renonce à combattre la fusion entre T-Mobile et Sprint
L'Etat de New York a renoncé à combattre le rachat de l'opérateur télécoms Sprint par son concurrent T-Mobile US, indiquant dimanche qu'il ne ferait pas appel de la décision d'un juge fédéral américain autorisant cette fusion. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

La procureure générale de l'Etat de New York, Letitia James, a déclaré que ses services allaient mettre fin à la procédure engagée pour contester l'accord de fusion conclu en 2018 par les troisième et quatrième plus grands opérateurs mobiles des Etats-Unis.

Elle a fait savoir dans un communiqué que ses services espéraient plutôt "travailler avec toutes les parties pour garantir que les consommateurs profiteront des meilleurs prix et services possibles, que les réseaux seront bâtis à travers tout l'Etat, et que des emplois bien rémunérés seront créés à New York".

Le juge de district Victor Marrero a rejeté mardi le recours déposé par dix Etats pour bloquer la reprise de Sprint par T-Mobile, opération qui avait au préalable obtenu l'an dernier le feu vert du département américain de la Justice.

Le bureau du procureur général de Californie a indiqué qu'il étudiait cette décision de justice et ses options.

Plusieurs Etats ont par le passé mis fin à toute procédure judiciaire pour se focaliser sur l'emploi.

En octobre dernier, le Colorado a imité le Mississippi en concluant un accord avec T-Mobile et Dish Network, qui va acquérir les actifs cédés dans le cadre de la fusion, afin d'obtenir la garantie de 2.000 emplois dans l'Etat et du déploiement du réseau 5G.

Aucun détail sur un possible accord de ce type avec l'Etat de New York n'a été communiqué dans l'immédiat.

Le montant initial de l'opération s'élevait à 26 milliards de dollars mais a grimpé à 40 milliards de dollars dans le sillage des actions de T-Mobile.

(Hilary Russ; version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS