Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

L'Etat croit toujours à l'essor du véhicule électrique

,

Publié le

Malgré un démarrage poussif des ventes de voitures électriques en France, l'Etat n'envisagerait pas de renoncer à son plan de soutien à la filière dont les principales mesures restent le bonus accordé à l'achat pour ce type de véhicules et le programme d'investissement pour mettre en place un réseau de bornes de recharge.

L'Etat croit toujours à l'essor du véhicule électrique © Renault

Si les ventes de véhicules électriques continuent de progresser fortement en France, ces modèles ne représentent toujours qu'une part réduite des modèles écoulés par les concessionnaires.

Moins de 1% des ventes de véhicules particuliers en avril

En glissement annuel et comme sur l'ensemble de l'année  2012 et au premier trimestre 2013, les ventes de voitures électriques ont ainsi plus que doublé en avril dernier, d'après les derniers chiffres publiés par l'Avere, l'association de promotion du véhicule électrique. Mais, elles n'auront que faiblement participé au recul moins marqué des ventes de véhicules, tous modèles confondus, constatés le mois dernier en France. La voiture électrique n'a en effet représenté que 0,6% des ventes de véhicules particuliers en avril, avec 947 unités écoulées.

Poursuite du soutien de l'Etat

Mais d'après le comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), l'Etat maintiendrait son plan de soutien à la filière électrique. Il prévoit notamment de lourds investissements de l'Etat dans le déploiement de bornes de recharge et a permis de relever le bonus accordé pour ce type de véhicules de 5 000 à 7 000 euros depuis le début de l'année.

Pourtant, souligne l'association, les objectifs ambitieux de ce programme, apparaissent d'ores et déjà inatteignables. L'Etat visait ainsi un parc de 2 millions de voitures électriques d'ici à 2020. Mais actuellement, les ventes se révèlent bien en déça des prévisions : à fin 2012, le parc de véhicules électriques était estimé à 20 000 unités, soit trois fois moins que prévu. La mise en place d'un réseau de 75 000 bornes de recharge pour 2015 connaît en outre du retard et l'Etat aurait ramené son objectif à 30 000 bornes à cette même date et 8 000 pour la fin 2013.

Julien Bonnet

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle