L'Etat aurait renoué le dialogue avec le Qatar sur Areva

PARIS (Reuters) - Le nouveau commissaire aux Participations de l'État, Jean-Dominique Comolli, vient de se rendre au Qatar pour "renouer le dialogue" avec le fonds souverain qatari (QIA), pressenti pour participer à l'augmentation de capital du groupe nucléaire Areva, écrit La Tribune jeudi.

Partager

Le QIA, son homologue du Koweit (KIA) et l'industriel japonais Mitsubishi Heavy Industries patientent depuis près de dix-huit mois pour réaliser cette opération, ajoute le quotidien.

"Côté gouvernance, seul le Qatar aurait demandé un siège au conseil d'administration. Mitsubishi n'aurait rien réclamé de tel. L'Élysée y serait de toute façon opposé", précise La Tribune.

L'Etat a confirmé fin juillet qu'une augmentation de capital d'Areva, à hauteur d'un maximum de 15%, serait mise en oeuvre avant fin 2010 pour financer les investissements nécessaires au développement du groupe.

Benjamin Mallet, édité par Marc Angrand

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS