L'Etat apportera 5 à 7 milliards de garanties à Banque PSA

Dans un entretien à Libération, Arnaud Montebourg a conditionné l'octroi de cette garantie à une réduction du nombre d'emplois supprimés par PSA dans le cadre de son plan de restructuration.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Etat apportera 5 à 7 milliards de garanties à Banque PSA

L'Etat français apportera 5 à 7 milliards d'euros de garanties à Banque PSA Finance, la filiale de PSA Peugeot Citroën spécialisée dans le crédit automobile et actuellement en difficulté, a déclaré mardi une source proche du dossier.

Une réunion sur le sujet s'est tenue lundi à Matignon, selon des informations de presse. Le Quotidien Les Echos, notamment, écrit que l'objectif est de parer à une éventuelle nouvelle dégradation de la note crédit du constructeur automobile par les agences de notation dans la foulée du chiffre d'affaires du groupe, attendu mercredi matin.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans un entretien à Libération, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a déclaré que l'Etat apporterait sa garantie conjointement avec les banques à l'activité bancaire du groupe automobile, avec pour condition notamment une réduction du nombre de suppressions d'emplois annoncées en juillet et une évolution de la gouvernance du groupe.

Un porte-parole de PSA a refusé de faire un commentaire.

Bien qu'elle ait encore dégagé au premier semestre un bénéfice opérationnel courant, alors que la branche automobile du groupe tombait dans le rouge, Banque PSA Finance est contrariée dans sa recherche de financement par la menace d'un déclassement de sa note crédit.

La banque est actuellement notée "BBB-" par Standard & Poor's, avec une perspective négative, et "Baa3" par Moody's, note sous revue. Dans les deux cas, elle se situe à la lisière de la catégorie investissement.

La maison-mère est notée pour sa part "BB" par Standard & Poor's et "Ba3" par Moody's, respectivement au deuxième et troisième cran dans la catégorie spéculative.

(Avec Reuters, Jean-Baptiste Vey et Gilles Guillaume)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS