L'Usine Energie

L'Etat à la rescousse d'EDF

Anne-Katell Mousset

Publié le

EDF a annoncé suite à son conseil d'administration, une augmentation de capital de 4 milliards d'euros et une diminution des charges opérationnelles d'un milliard d'euros.     

L'Etat à la rescousse d'EDF © Olivier Durand CC Flickr

A 70 ans, le géant de l'énergie traverse une mauvaise passe. Vendredi 22 avril, le conseil d'administration d'EDF est revenu en détail sur la situation financière du groupe. Première mesure annoncé par l'énergéticien, la nécessité de renforcer les fonds propres de l'entreprise. EDF a fait part de son intention "de proposer une option de versement des dividendes en actions au titre des exercices 2016 et 2017 et de soumettre au Conseil d’Administration, d’ici à la clôture des comptes 2016 si les conditions de marché le permettent, un projet d’augmentation de capital sous forme d’opération de marché pour un montant d’environ 4 milliards d'euros".

A lire aussi : notre dossier, "A 70 ans, EDF entame sa troisième mue industrielle"

L’Etat, actionnaire à 85% d’EDF, "accompagnera le groupe dans cette période d’investissements stratégiques et créateurs de valeur pour l’entreprise", a indiqué le ministère de l'économie dans un communiqué. l’Etat souscrira à l'augmentation de capital "à hauteur de 3 milliards d'euros". 

En mars dernier, Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, s'était dit "prêt à recapitaliser EDF si nécessaire". 

De plus, l'Etat s'engage à percevoir le dividendes de ses actions au titre des années 2016 et 2017 sous forme d'actions et non en numéraire.  

EDF a également annoncé un objectif de réduction des coûts "porté à au moins 1 Md€ en 2019 par rapport à 2015", il va réduire ses investissements prévus entre 2015 et 2018 (de l'ordre de 2 milliards). 

Avant 2020, l'électricien veut également céder pour 10 milliards d'euros d'actifs, "incluant notamment une évolution du capital de RTE, des actifs de production d’électricité d’origine thermique hors France et des participations minoritaires", indique-t-il.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte