L'esprit de Montebourg plane à Bercy

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’ex-ministre de l’Économie l’avait fait adopter en mai 2014 en plein rachat d’Alstom par GE. Depuis, le décret « Montebourg », qui a élargi la liste des secteurs stratégiques pour lesquels l’État doit accorder son autorisation avant un rachat par un groupe étranger, est régulièrement utilisé. « Depuis 2014, notre cabinet est intervenu sur une dizaine d’opérations, ce qui représente une hausse significative », reconnaît Pascal Bine, associé du cabinet d’avocats d’affaires Skadden. Le rachat d’Alcatel par Nokia et d’un expert de la signature électronique a été concerné. STX pourrait suivre. Alors que Berlin vient de suspendre deux rachats d’entreprises par des investisseurs chinois, Bercy s’est limité à demander des engagements. Cela[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte