L'Usine Aéro

L'espionnage de Petrobras pourrait peser sur les relations commerciales entre Etats-Unis et Brésil

Elodie Vallerey , , ,

Publié le

Le Brésil accuse les services secrets américains d'avoir espionné des communications de la présidente Dilma Rousseff et du géant pétrolier Petrobras.

L'espionnage de Petrobras pourrait peser sur les relations commerciales entre Etats-Unis et Brésil © Uggboya - Flickr - C.C.

L'affaire Prism a fait irruption au Brésil. Des révélations d'Edward Snowden ont récemment conduit le gouvernement brésilien à accuser les services secrets américains d'avoir espionné des communications de la présidente Dilma Rousseff et du géant pétrolier Petrobras.

Une entrave "inacceptable" pour Brasilia, qui pourrait peser sur la négociation en cours autour de l'achat d'avions de chasse par l'armée de l'air brésilienne, selon une source interrogée par l'AFP.

"Les conversations allaient très bien et se sont arrêtées", assure cet informateur. "Le gouvernement des États-Unis voulait offrir toutes les conditions pour résoudre cette question en octobre", évoquant la visite de Dilma Rousseff à Washington prévue pour le mois prochain.

L'appel d'offres auquel concourent les Etats-Unis concerne le renouvellement de 36 chasseurs. L'avion de combat Boeing F-18 Super Hornet est en concurrence avec le Rafale du français Dassault Aviation et le Gripen du suédois Saab.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte