Economie

L'erreur d'Arnaud Montebourg sur la désindustrialisation

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'erreur d'Arnaud Montebourg sur la désindustrialisation © Webstern Socialist - Flickr - C.C
"En vingt ans, la France a perdu 2 millions d'emplois industriels !", s'est exclamé Arnaud Montebourg lors du grand oral des primaires socialistes sur France 2. Il souhaitait légitimement alerter sur le déclin de l'industrie et la nécessité d'une réaction. Ce n'était pas la peine de charger la barque pour autant. Car Arnaud Montebourg se permet quelques libertés. Une étude du ministère du Travail parue cette semaine montre qu'entre 1982-1984 et 2007-2009, soit une période de vingt-cinq ans, le secteur de l'industrie a perdu 1 162 000 emplois, auxquels on devrait soustraire les 196 000 métiers industriels transférés vers des sociétés de service. Au final, c'est donc 966 000 emplois industriels qui ont été perdus. Mais l'avocat n'est visiblement pas à 1 million près pour séduire le "peuple de gauche".
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte