L'équipementier ThyssenKrupp Presta France engage 4 millions d'euros pour automatiser sa logistique en Moselle

ThyssenKrupp Presta France inaugure le 1er septembre sur son site de Fameck (Moselle) un système de convoyage automatisé de ses flux logistiques. Le spécialiste des colonnes de direction a investi 4 millions d’euros dans l’implantation de 25 chariots autoguidés.

Partager
L'équipementier ThyssenKrupp Presta France engage 4 millions d'euros pour automatiser sa logistique en Moselle
ThyssenKrupp Presta France emploie 1250 salariés dont 200 à 250 intérimaires essentiellement sur trois sites situés en Moselle.

La filiale française de l'équipementier allemand ThyssenKrupp Presta, spécialiste des colonnes de direction, inaugure le 1er septembre 2017 sur son site de Fameck (Moselle) un système de convoyage automatisé de ses flux logistiques. L’entreprise a investi 4 millions d’euros dans ce projet qu’elle mûrissait depuis trois ans. Quelque 25 chariots autoguidés (AGV) assurent le transport depuis la réception des composants des fournisseurs jusqu’aux expéditions. Ils ont été fournis par le prestataire Egemin qui a achevé leur implantation en juin 2017 après dix mois de travaux.

Cette évolution des procédés a impliqué le reclassement en interne d’une vingtaine de caristes et la formation de 500 salariés du site. "Ce projet s’inscrit dans la stratégie définie il y a six ans pour devenir à l’horizon 2020 la référence dans les procédés d’assemblage des système de direction", livre Jean-Luc Hemmert, président de ThyssenKrupp Presta France.

Exosquelettes et cobots à l’essai

Cette stratégie implique notamment l’intégration de technologie de l’usine du futur. Associé à la plateforme Future Factory @Lorraine (FFLOR) lancée en janvier 2017 sous l’impulsion du CEA Tech, ThyssenKrupp Presta France expérimente actuellement l’utilisation de dispositifs ergonomiques d’exosquelettes et de robot collaboratifs Kuka iiwa et ABB YuMi.

ThyssenKrupp Presta France emploie 1 250 salariés dont 200 à 250 intérimaires essentiellement sur trois sites situés en Moselle. Fameck et Florange-nord sont spécialisés dans l’assemblage de colonnes de direction, Florange-sud étant dédié aux crémaillères de direction assistées par un moteur électrique. L’entreprise devrait réaliser 580 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 (exercice clôturé en septembre 2017).

Philippe Bohlinger

0 Commentaire

L'équipementier ThyssenKrupp Presta France engage 4 millions d'euros pour automatiser sa logistique en Moselle

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS