Quotidien des Usines

L’équipementier Tech-Form en redressement judiciaire

, , ,

Publié le

La société Tech-Form, basée à Auxy-le-Château (Pas-de-Calais), a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce d’Arras (Pas-de-Calais). Spécialisée dans la fabrication de poulies pour moteurs automobiles, Tech-Form emploie 168 salariés (hors intérim) et a affiché un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros.

Localement, l’étonnement est grand et proportionnel à l’image très positive qu’elle bénéfice jusqu’à présent : Tech-Form, basée à Auxy-le-Château (Pas-de-Calais), longtemps connue sous le nom d’Aubecq, a été placée en redressement judiciaire le mercredi 4 novembre, avec une poursuite d’activité de six mois. L’entreprise est spécialisée dans la fabrication de poulies pour moteurs automobiles.

La direction du groupe allemand Bavaria, propriétaire de la société, se refuse à tout commentaire. Seul le syndicat CFTC avance la perte d’un important client et une forte baisse de commandes d’un autre client – "suite à un reproche de défaut de qualité jamais prouvé" -  pour expliquer une chute du chiffre d’affaires de "plusieurs centaines de milliers d’euros".

Des poulies pour PSA et BMW

La société Tech-Form a semblé surfer sans difficulté sur la crise de l’industrie automobile durant ces dernières années. Depuis sa reprise par le fonds d’investissement allemand Bavaria Industries Group AG en juin 2009, Tech Form, ex-filiale de ThyssenKrupp, a connu une croissance de 55 % de son chiffre d’affaires. Elle a réalisé 21 millions d'euros en 2013, contre 13,5 millions en 2009.

En mars 2014, elle avait annoncé un investissement d’un million d’euros pour réaliser le déploiement d’une nouvelle ligne de production pour répondre à une importante commande de production de poulies destinées à la Française de Mécanique pour PSA et à Hams Hall (Grande-Bretagne) pour BMW. Un marché annuel d’un million de pièces jusqu’en 2021 avait été alors précisé.

A la fin 2013, Tech-Form avait réalisé un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros, dont 9,7 millions d’euros à l’exportation, et un résultat net de 520 000 euros, avec toutefois, un endettement de l’ordre de 6 millions d’euros. Sur l’exercice 2009, année de reprise de la société par l’allemand Bavaria, Tech-Form avait réalisé un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros et un résultat négatif de 460 000 euros.

En 2017, cette société basée entre Arras et Abbeville, à la frontière avec la Somme - non loin des bassins industriels automobiles de Béthune, Douai ou Valenciennes- doit fêter ses 100 ans. Elle a été créée par la famille Aubecq. Elle produisait alors des ustensiles de cuisines, puis, soixante ans plus tard, elle s’est orientée vers l’automobile et la fabrication de composants de boîtes de vitesse (disques régulateurs, piston), des poulies de moteurs ou de compresseurs de climatisation. En 1992, Aubecq est racheté par la Sofedit, puis en 2003 par Thyssenkrupp. Ce dernier, cède ensuite cet établissement au groupe allemand Bavaria Industries Group AG en 2009.

Francis Dudzinski
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte