Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L’équipementier FVM Technologies redémarre grâce à Renault-Nissan et Daimler-Mercedes

, , , ,

Publié le

L’usine de pièces de moteurs FVM Technologies de Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), menacée par plusieurs années de de déclin, connaît un heureux retournement de conjoncture. Propriétaire du site, le groupe Arche y a injecté 4 millions d’euros pour honorer une commande auprès de l’Alliance Renault-Nissan et prévoit un nouvel investissement de 3 millions d’euros lié à un contrat obtenu auprès de Daimler-Mercedes.

L’équipementier FVM Technologies redémarre grâce à Renault-Nissan et Daimler-Mercedes © Groupe Arche

L’embellie se confirme pour l’usine FVM Technologies de Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), dont les 250 salariés craignaient pour leur avenir. Spécialisée dans la production de groupes motopropulseurs en aluminium, l’ancienne fonderie intégrée de PSA a perdu près de la moitié de son effectif depuis sa reprise par l’équipementier français Arche en 2007.

"Nous avons été confrontés aux lourdes dettes laissées par notre prédécesseur, le groupe Manzoni, puis aux conséquences de la crise de 2008. Nous avons défendu l’usine contre vents et marées et nos investissements couplés à un plan de formation nous ont permis d’ajouter au métier de fondeur les compétences d’usineur et d’assembleur", souligne Patrick Bellity, PDG du groupe Arche.

La diversification s’est traduite par un premier contrat avec l’équipementier allemand Betrag, puis par un marché de 140 millions d’euros obtenu auprès de de l’Alliance Renault-Nissan. Un autre marché obtenu auprès de Daimler-Mercedes mobilisera un investissement de 3 millions d’euros cette année, montant qui pourrait être doublé l’an prochain.

Les premières livraisons interviendront en fin d’année et augmenteront progressivement jusqu’en 2018. FVM Technologies prospecte également le groupe Audi et se hisse d’ores et déjà au deuxième rang des 6 usines du groupe Arche avec 48 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014. Cette même année, Arche réalisait 164 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 1 100  salariés.

Pascale Braun

?
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle