L’équipementier FVM Technologies redémarre grâce à Renault-Nissan et Daimler-Mercedes

L’usine de pièces de moteurs FVM Technologies de Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), menacée par plusieurs années de de déclin, connaît un heureux retournement de conjoncture. Propriétaire du site, le groupe Arche y a injecté 4 millions d’euros pour honorer une commande auprès de l’Alliance Renault-Nissan et prévoit un nouvel investissement de 3 millions d’euros lié à un contrat obtenu auprès de Daimler-Mercedes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’équipementier FVM Technologies redémarre grâce à Renault-Nissan et Daimler-Mercedes

L’embellie se confirme pour l’usine FVM Technologies de Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), dont les 250 salariés craignaient pour leur avenir. Spécialisée dans la production de groupes motopropulseurs en aluminium, l’ancienne fonderie intégrée de PSA a perdu près de la moitié de son effectif depuis sa reprise par l’équipementier français Arche en 2007.

"Nous avons été confrontés aux lourdes dettes laissées par notre prédécesseur, le groupe Manzoni, puis aux conséquences de la crise de 2008. Nous avons défendu l’usine contre vents et marées et nos investissements couplés à un plan de formation nous ont permis d’ajouter au métier de fondeur les compétences d’usineur et d’assembleur", souligne Patrick Bellity, PDG du groupe Arche.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La diversification s’est traduite par un premier contrat avec l’équipementier allemand Betrag, puis par un marché de 140 millions d’euros obtenu auprès de de l’Alliance Renault-Nissan. Un autre marché obtenu auprès de Daimler-Mercedes mobilisera un investissement de 3 millions d’euros cette année, montant qui pourrait être doublé l’an prochain.

Les premières livraisons interviendront en fin d’année et augmenteront progressivement jusqu’en 2018. FVM Technologies prospecte également le groupe Audi et se hisse d’ores et déjà au deuxième rang des 6 usines du groupe Arche avec 48 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014. Cette même année, Arche réalisait 164 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 1 100 salariés.

Pascale Braun

?

Pascale Braun (Lorraine)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS