Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

L'EPR finlandais bien parti pour démarrer fin 2018, dit TVO

Publié le , mis à jour le 18/08/2017 À 10H17

Infos Reuters EURAJOKI, Finlande (Reuters) - Le réacteur nucléaire finlandais Olkiluoto 3 (OL3), un projet victime de multiples retards et dépassements de budget, est en bonne voie pour entrer en exploitation en décembre 2018 et s'apprête à subir une phase de tests exhaustive, a déclaré le directeur du projet jeudi.

L'EPR finlandais bien parti pour démarrer fin 2018, dit TVO
Le réacteur nucléaire finlandais Olkiluoto 3 (OL3), un projet victime de multiples retards et dépassements de budget, est en bonne voir pour entrer en exploitation en décembre 2018 et s'apprête à subir une phase de tests exhaustive, a déclaré le directeur du projet jeudi. /Photo prise le 17 août 2017/REUTERS/Lefteris Karagiannopoulos
© STAFF

"Nous progressons plutôt bien (...) Nous prévoyons d'être pleinement opérationnels d'ici la fin de l'an prochain", a dit Jouni Silvennoinen, un cadre de la compagnie d'électricité Teollisuuden Voima (TVO) à Reuters lors d'un entretien réalisé dans la centrale d'Olkiluoto.

La construction du futur réacteur de type EPR a pris près de dix ans de retard sur le calendrier initial, ce qui a conduit à des litiges judiciaires entre ses constructeurs - dont le français Areva et l'allemand Siemens- et TVO.

"Nous avons bien sûr une base de financements reconductibles, des prêts que nous remboursons avec de nouveaux prêts (...) mais mon sentiment est que nous sommes aujourd'hui dans une situation convenable", a ajouté Jouni Silvennoinen, confirmant qu'aucun prêt supplémentaire ne serait nécessaire pour mener le chantier à son terme.

Le coût total du projet OL3, estimé au départ à 3,2 milliards d'euros, devrait avoisiner au final 8,5 milliards selon une estimation d'Areva remontant à 2012. Parmi les actionnaires de TVO figurent les groupes papetiers finlandais UPM-Kymmene et Stora Enso et la compagnie d'électricité Fortum.

L'EPR d'Olkiluoto doit devenir le cinquième réacteur nucléaire finlandais, et le plus puissant puisqu'il est censé répondre à lui seul à 10% environ des besoins du pays.

L'enjeu financier que représente le projet OL3 lui a valu un traitement particulier dans la restructuration d'Areva pilotée par l'Etat français: le dossier restera au sein du périmètre d'Areva SA et donc hors de la société NewCo, qui regroupe les actifs du groupe liés au combustible nucléaire.

Pour Reuters, Lefteris Karagiannopoulos et Jussi Rosendahl; Marc Angrand pour le service français

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

27/08/2017 - 11h46 -

L'EPR finlandais est un "prototype mis sur le marché dès après son assemblage". J'espère que les représentants du peuple font contrôler qu'effectivement, chaque français n'aura pas (et n'a pas déjà?) financé un centime d'Euro de ce délire. - En France (si on considère le risque nucléaire, c'est sur notre pallier ou dans notre jardin), un autre prototype de cet EPR a bien du mal à sortir de terre... - Forts de cet échec finlandais, nous en avons aussi vendu 2 aux Britanniques, alors que le Brexit était annoncé! Ils s'en frottent les mains, car ils savent, eux, écrire un contrat qui les avantage. - Mais Areva est excusée, sa nouvelle maison-mère (appelons-là encore disons EDF) n'investit que dans des sociétés étrangères déficitaires - sous les rires ébahis de ses concurrents américains. Alors: - Pendant combien de siècles allons-nous payer cette... C.? - Quand allons nous re-nationaliser "EDF", qui est devenue l'écurie d'Augias de l'énergie ?
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus