L’EPR est un atout selon Philippe Varin, futur président d’Areva

Dans une déclaration à l’assemblée générale d’EDF, le futur patron d’Areva a apporté son soutien à la technologie du réacteur nucléaire EPR alors que les deux exemplaires en construction en Europe souffrent de retards.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’EPR est un atout selon Philippe Varin, futur président d’Areva

Ce vendredi 21 novembre 2014, Philippe Varin a pris la parole devant l’assemblée générale d’EDF à l’occasion du vote qui doit le nommer au conseil d’administration de l’électricien. Une déclaration très attendue puisque l’homme va être nommé, dans les jours qui viennent, président d’Areva. Dans son intervention, il n’élude pas le sujet : "Je suis pressenti pour prendre la présidence d’Areva". A cette occasion, il en a profité pour apporter son soutien à la technologie de réacteur nucléaire EPR, malgré ses difficultés.

Philippe Varin assure "vouloir valoriser les atouts de la technologie française et au premier rang de laquelle l’EPR. Quand on ouvre une nouvelle page, cela ne se fait pas sans difficultés. Mais quand on les regarde à l’aune de 40 ou 60 ans de durée de vie, ce sont des petites choses". Pour mémoire, l’EPR en construction en Finlande présente un retard de 9 ans, tandis que l’EPR Français affiche un délai de 5 ans.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Connaissances de l'Asie

Au-delà de l’EPR, Philippe Varin juge aussi pouvoir apporter d’autres compétences au conseil d’administration d’EDF. Tout d’abord, une forte sensibilité à la question de la compétitivité, des enjeux majeurs dans ses responsabilités précédentes chez Pechiney ou PSA.

Par ailleurs, il met en avant ses connaissances de l’Asie, en particulier de l’Inde et de la Chine. Philippe Varin est associé aujourd’hui au Quai d’Orsay dans une mission de représentation économique auprès des pays d’Asie du Sud-Est, où "l’énergie nucléaire est un sujet d’avenir".

Ludovic Dupin

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS