Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L'entreprise Simonin va édifier un nouveau bâtiment de stockage à Montlebon

Lucie Thiery , , , ,

Publié le

Concepteur et fabricant de structures bois pour la construction, la société Simonin installée à Montlebon (Doubs) investit dans un nouveau bâtiment de stockage et une machine de taille de charpente.

L'entreprise Simonin va édifier un nouveau bâtiment de stockage à Montlebon
Simonin va édifier un nouveau bâtiment de stockage à Montlebon (Doubs).
© Simonin

Jusqu'à présent entreposé à l'extérieur, le bois, matière première composant les structures fabriquées par l'entreprise Simonin, était soumis aux aléas de la météo. Mais dès le deuxième trimestre 2015, cette PME de 110 personnes implantée à Montlebon (Doubs) va se doter d'un bâtiment de stockage de 1 600 mètres carrés pour son approvisionnement bois. L'édifice vient s'ajouter aux 20 000 mètres carrés que représentent la surface actuelle du site de production. Ainsi protégé sous un toit, le taux d'humidité du bois sera plus stable, les étapes de ressuyage quasi abolies.

En 2015, Simonin investit également dans le renouvellement d'équipements. Une nouvelle machine de taille de charpente va remplacer l'ancienne devenue obsolète.

Pour financer une partie de ses investissements, Simonin a levé 2,5 millions d'euros auprès d'Audacia, société de gestion proposant des solutions de financements aux PME et ETI.

Simonin représentera le savoir-faire français à l'exposition universelle de Milan

Spécialisée depuis sa création en 1967 dans la fabrication de charpentes, l'entreprise a petit à petit étoffé sa production. Charpente en bois lamellé-collé, panneaux isolants (toiture, cloison, plancher intérieur), composants en bois pour la construction en passant par tout une gamme de bardage, l'entreprise a également mis au point un système d'assemblage innovant. Répondant au nom de Résix®, ce procédé repose sur des tiges filetées en acier intégrées au centre d'une pièce de bois et scellées par une résine époxy. Il présente l'avantage d'être plus résistant et plus esthétique qu'un assemblage classique boulonné.

30 % du chiffre d'affaires de la société (25 millions d'euros) est réalisé à l'export. Sa clientèle située en Europe, Afrique et Moyen-Orient se compose de constructeurs, charpentiers, coopératives d’achats et négoces spécialisés bois et industriels.

Dernier chantier prestigieux en date, la structure du Pavillon France, pour l'exposition universelle qui se tiendra à Milan à partir du 1er mai 2015. Un bâtiment de 3 600 mètres carrés sur trois étages dédié à l’agriculture, la pêche et l’agroalimentaire français. Il est fabriqué en bois issu des forêts franc-comtoises.

Lucie Thiery

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle