L'enquête sur les soupçons de fraude aux émissions de Daimler s'étend à des salariés de Bosch

FRANCFORT (Reuters) - Les procureurs allemands qui ont effectué des perquisitions dans les locaux de Daimler cette semaine, en réponse à des soupçons de fraude aux tests d'émissions polluantes, enquêtent également sur des salariés de l'équipementier Bosch, rapporte le 25 mai le Handelsblatt.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'enquête sur les soupçons de fraude aux émissions de Daimler s'étend à des salariés de Bosch

"Nous enquêtons sur des salariés de Bosch, soupçonnés de complicité active dans le cadre de l'affaire Daimler", écrit le quotidien, qui cite un porte-parole du parquet de Stuttgart. Ni Bosch ni le parquet n'étaient disponibles dans l'immédiat pour commenter cette information.

Les autorités ont perquisitionné les bureaux de Daimler et d'autres locaux mardi dans le cadre d'une enquête sur des salariés du groupe industriel allemand que le parquet soupçonne de fraude et de publicité trompeuse en lien avec le "dieselgate". Le quotidien précise que cette nouvelle enquête est différente de celle ouverte sur Bosch en 2015 et qui est liée au scandale des tests des émissions polluantes incriminant Volkswagen.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'équipementier a conclu en début d'année aux Etats-Unis un accord prévoyant le versement de 327,5 millions de dollars aux propriétaires de Volkswagen diesel équipés d'un système de fraude à la pollution. Selon le Handelsblatt, un porte-parole de Bosch a confirmé l'ouverture d'une deuxième enquête et dit que l'équipementier coopérait avec les autorités.

Maria Sheahan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS