Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

L'enquête sur les poches alimentaires contaminées fatale au laboratoire Marette

Sylvain Arnulf ,

Publié le

Le laboratoire Marette, mis à l'arrêt dans le cadre de l'enquête sur la contamination de poches alimentaires au centre hospitalier de Chambéry, cesse définitivement son activité.

L'enquête sur les poches alimentaires contaminées fatale au laboratoire Marette © LisaW123 - Flickr - c.c.

Mis à l'arrêt pour les besoins de l'enquête sur la contamination de poches alimentaires, le laboratoire Marette, situé à Courseulles-sur-Mer, dans le Calvados, ne redémarrera pas.

Après le décès de trois bébés prématurés au centre hospitalier de Chambery, l'hypothèse d'un "accident de production isolé" avait été évoqué mais la justice n'a jusqu'ici pas mis en cause le laboratoire. Dès le 4 janvier, l'outil de production était mis sous scellés, un arrêt forcé prolongé de six mois en avril par l'Agence nationale de sécurité du médicament.

Relisez notre article : "L’épineuse enquête sur la contamination des poches alimentaires pour nourrissons"

Cette suspension d'activité sera fatale au laboratoire normand, comme l'a confirmé son patron Jean-Luc Marette à l'AFP. "En aucun cas, ce n'est une fermeture parce que l'on se sent responsables: le jour de la fabrication des poches alimentaires au laboratoire tous les voyants étaient au vert; c'est juste un problème économique" précise-t-il à l'agence de presse. Pendant la période de fermeture, l'entreprise n'a pas pu répondre aux appels d'offre des hôpitaux et ne possède donc pas de contrats pour les prochaines années.

Le dirigeant s'engage à maintenir le salaire des huit employés jusqu'à ce qu'ils retrouvent du travail.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle