Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

L’enquête sur les émissions polluantes des moteurs Renault transmise à la justice

Léna Corot ,

Publié le , mis à jour le 10/11/2016 À 08H33

Le Parquet va recevoir l'enquête menée par la répression des fraudes à propos des émissions polluantes des moteurs diesel Renault. Le groupe français dément avoir équipé ses véhicules d'un quelconque logiciel de fraude et affirme avoir toujours respecté la législation en vigueur.

L’enquête sur les émissions polluantes des moteurs Renault transmise à la justice © Flickr - Alexander Kaiser - c.c.

Après Volkswagen, Renault ? Le ministère de l’Economie a annoncé mercredi soir que la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a transmis à la justice son enquête concernant les émissions polluantes des moteurs diesel de Renault. La répression des fraudes s'appuie sur les résultats de tests menés sur les moteurs diesel ainsi que sur "l’analyse de documents saisis au cours d’une perquisition dans les locaux du constructeur et sur l'audition de représentants de l’entreprise".

Renault rappelle dans un communiqué que ses véhicules "ont tous et toujours été homologués conformément à la loi et aux réglementations" et affirme toujours respecter la législation en vigueur. "Les véhicules Renault ne sont pas équipés de logiciels de fraude aux dispositifs de dépollution", ajoute le groupe français dans un communiqué.

Une douzaine de constructeurs concernés

Plus largement, les investigations de la DGCCRF ont concerné "les pratiques relatives aux émissions d’oxydes d’azote (Nox) d’une douzaine de constructeurs automobiles commercialisant des véhicules diesel en France", explique Bercy. Mais son enquête est toujours en cours pour les autres constructeurs.

Cette investigation a été lancée suite au scandale des moteurs diesel truqués par Volkswagen. Renault rappelle "la nécessité de renforcer les exigences de la réglementation en vigueur" a propos des émissions polluantes des véhicules diesel. Le groupe français a déjà présenté en mars 2016 un plan complet de réduction des émissions d’oxydes d’azote de ses véhicules diesel.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus