Economie

L'engagement syndical, un risque professionnel, selon le Défenseur des droits

Cécile Maillard

Publié le , mis à jour le 19/09/2019 À 09H47

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

46% des personnes syndiquées déclarent avoir déjà été victimes de discriminations au travail, selon une enquête du Défenseur des droits, Jacques Toubon, pour qui "l’engagement syndical en France représente aujourd’hui un risque professionnel significatif".

L'engagement syndical, un risque professionnel, selon le Défenseur des droits
Les salariés syndiqués ressentent surtout des discriminations en termes d'évolution de carrière.
© D. R.

Pas évident de relancer le dialogue social en entreprise, si représenter les salariés se traduit par des discriminations... C’est l’alerte que lance le Défenseur des droits Jacques Toubon, qui publie le 19 septembre les résultats d’une vaste étude, menée en France avec l’Organisation internationale du travail (OIT) auprès de plus de 33 000 militants syndicaux et 1 000 personnes représentatives de la population active.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte