L'énergie en grève pour son salaire

Nouvelle journée d'action pour des agents d'ERDF et de GrDF, au service des salaires et de l'emploi. Au menu : coupures d'électricité et gaz, et basculements en tarif de nuit.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'énergie en grève pour son salaire
Depuis plusieurs semaines, une partie des salariés d'ERDF (distribution d'électricité, filiale EDF) et GrDF (distribution de gaz, filiale GDF Suez) sont en grève pour obtenir des augmentations salariales et l'arrêt de projets d'externalisation d'emplois. Coupures de courant et de gaz accompagnent ces manifestations révélatrices d'un climat social tendu, proche du dérapage.

Alors que des actions ont eu lieu jeudi 16 avril dans toute la France, quelque trois cents salariés du secteur de l'énergie s'étaient rassemblés le matin même devant la tour EDF à la Défense pendant que des syndicalistes rencontraient la direction d'EDF SA. La négociation salariale a coincé, comme celle de la veille avec ERDF et GrDF.

Rebelote aujourd'hui : selon les directions, 12% des quelque 46.000 salariés des deux sociétés étaient en grève ce mardi 21 avril à la mi-journée, contre une environ 13% le 16 avril au même moment. Les salariés réclament notamment une prime de 1.500 euros pour tous et une augmentation mensuelle de 5%. La rémunération totale du vice-président de GDF Suez, Jean-François Cirelli, a quant à elle presque triplé en 2008, à 1,3 million d'euros, selon le groupe. Chez ErDF, les salariés manifestent aussi contre les projets d'externalisation, notamment des astreintes. Selon un syndicaliste, ces externalisations, combinées avec des départs non remplacés, vont représenter 7.000 emplois supprimés sur 3 ans, à ErDF.

Heures de nuit. Robins des bois de l'électricité, les syndicats ont pris l'initiative de baisser les tarifs de ceux qui « ne peuvent pas payer ». D'après la CGT, 350.000 clients d'EDF en région parisienne sont ainsi en tarif heures creuses depuis ce matin. L'objectif du syndicat est de généraliser d'ici à jeudi en France le passage des compteurs en heures creuses. Ce basculement se fait à des postes de départ d'alimentation de plusieurs communes. Selon Thierry Chevalier (CGT), une dizaine de radars ont été coupés mardi matin en Seine-et-Marne et d'autres actions devraient être menées comme « la tarification gratuite des hôpitaux et assistances publiques ». Dans d'autres cas néanmoins, les clients sont plutôt pris en otage : des coupures sauvages d'électricité ont été recensées dans l'est de l'Ile-de-France, notamment trois communes du Val-d'Oise (2.645 clients), a indiqué ERDF.

Moins de gaz ? Environ cinq cents clients de GDF à Annecy sont privés de gaz mais devaient être réalimentés dans la journée, ainsi que trois cents en Seine-Saint-Denis, selon un porte-parole de GrDF. Le parquet de Paris a ouvert une enquête au sujet de ces coupures de gaz.

Selon CGT et CFTC, les agents sont «déterminés» et la mobilisation va se poursuivre jusqu'à jeudi, nouvelle journée d'action à l'appel des cinq syndicats de l'énergie (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC et CFTC).

A.L.

0 Commentaire

L'énergie en grève pour son salaire

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS