Electronique

L’empreinte digitale mesurée sous la peau

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’empreinte digitale mesurée sous la peau
L’empreinte interne, mesurée par l’Institut Langevin, est plus fiable.
Infaillible, le contrôle d’accès par empreintes digitales ? Pas toujours : la reconnaissance des empreintes est moins fiable sur les personnes âgées ou quand les mains sont sales. Et les doigts des travailleurs manuels peuvent devenir difficilement lisibles. En adaptant une technique d’imagerie médicale, la tomographie en cohérence optique (OCT), une équipe de l’Institut Langevin (ESPCI ParisTech) a trouvé un moyen de mesurer l’empreinte interne, sous la peau. Identique à l’empreinte de surface, elle est nettement plus fiable. L’OCT repose sur l’analyse des interférences entre un faisceau lumineux qui traverse un tissu biologique et un faisceau de référence. Le système de l’Institut Langevin détermine la profondeur de l’empreinte sous la peau – variable selon les doigts et les sujets – puis prend[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte