L’EMO s’ouvre avec l’espoir d’un rebond

Le premier semestre a vu le marché mondial de la mécanique en recul. Mais un rebond au second semestre devrait se confirmer. La salon de la machine-outils EMO ouvre ses portes, à Hanovre, dans une ambiance mitigée.

Partager
L’EMO s’ouvre avec l’espoir d’un rebond

L’EMO ouvre ses portes, le lundi 16 septembre 2013, pour six jours. Le plus grand salon mondial consacré à l’usinage des métaux occupe 16 halls de l’immense espace de la foire d’exposition de Hanovre (Basse-Saxe). Dans le pays phare de la machine-outils, le moral n’est pourtant pas au beau fixe. Au premier semestre 2013, les exportations de machines-outils et d’installation de systèmes ont baissé de 3,2% par rapport au premier semestre 2012. "Pratiquement toutes les régions et tous les marchés sont en recul", précise Ralph Wiechers, de la VDMA, le syndicat professionnel des industries mécaniques allemandes. Les exportations vers la Chine, le premier client de l’Allemagne, ont baissé de 4,2% ; celles vers l’Inde de 15,6%. Dans le même temps, les importations ont baissé de 7,8%.

Ralph Wiechers se veut pourtant optimiste. L’amélioration des indicateurs économiques devrait, selon lui, conduire à un rebond des investissements. Il pronostique un meilleur second semestre et l’année 2013 pourrait terminer au même niveau que celui de 2012. Au mois de juillet, le chiffre d’affaires du secteur de la machine-outil en Allemagne a d’ailleurs augmenté de 10% par rapport à juillet 2012.

Léger recul en France

La pause constatée s’explique en partie par deux très bonnes années 2011 et 2012, les ventes de machines-outils ayant progressé de 65% sur ces deux années dans le monde. Les organisateurs de l’EMO soulignent que la Chine, malgré un taux de croissance moins élevé qu’auparavant, demeurera un marché porteur pour les différents domaines d’application des machines-outils, de l’automobile aux industries électrique et mécanique, en passant par l’optique, la mécanique de précision et même les techniques médicales.

En France, l’investissement en machines-outils devrait s’élever à 828 millions d’euros, en recul de 1%, et se traduit par 740 millions d’euros d’importations, dont plus de 30% en provenance d’Allemagne. La France est pourtant le troisième fabricant de machines-outils en Europe derrière l’Allemagne et l’Italie, et a produit pour 627 millions d’euros, dont 85% sont exportés.

Patrice Desmedt

0 Commentaire

L’EMO s’ouvre avec l’espoir d’un rebond

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS