Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

L’émission "Affaire conclue" se délocalise dans la mine d’Oignies pour valoriser le patrimoine industriel

, , ,

Publié le

L'émission «Affaire conclue» de vente aux enchères d'objets se délocalise dans deux sites miniers des Hauts-de-France, mardi 10 septembre à 21h05 sur France 2, afin de valoriser le patrimoine industriel et ouvrier français.

Affaire conclue se délocalise dans la mine d’Oignies pour valoriser le patrimoine industriel
La salle des machines au sein de la mine d'Oignies dans le Pas-de-Calais
© 9-9bis

Ce mardi 10 septembre à 21h, pour présenter le prime time de son émission à succès «Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre» sur France 2, Sophie Davant ne sera pas dans les studios franciliens habituels mais sur le site minier d’Oignies, près de Lens (Nord). Objectif, célébrer le patrimoine industriel et ouvrier français à quelques jours des journées du Patrimoine 2019, qui se dérouleront du vendredi 13 au dimanche 15 septembre.

Inscrit aux Monuments Historiques depuis 1994, ce site du bassin minier du Nord est depuis 2013 inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Car c’est dans sa fosse 9/9 qu’avait été découvert pour la première fois du charbon dans le Pas-de-Calais en 1842. Tandis que la dernière berline de charbon de la région y a été remontée par des mineurs en 1990.

Une vente aux enchères dans la grande salle des machines de la mine

Le livre « La Tour Eiffel » de Gustave Eiffel, une sculpture antique datant de -100 ans avant JC… Suivant le principe de l’émission, objets du patrimoine artistique, industriel, sportif, décoratif, forain, archéologique mais aussi insolites seront mis en vente par des vendeurs particuliers, qui devront séduire des commissaires-priseurs puis des acheteurs installés dans la grande salle des machines de la mine.

Sophie Davant et Harold Hessel, commissaire-priseur dans l’émission, feront également redécouvrir le quotidien des mineurs à Wallers-Arenberg, autre site minier près de Valenciennes où a été tourné en 1992 le film Germinal avec Gérard Depardieu et Renaud.

Lampes de mineurs, piolets, berlines. "Le tournage a été l’occasion d’aller à la rencontre d’anciens mineurs et de découvrir la richesse de leur patrimoine industriel, les objets usuels qu’ils utilisaient. Leur estimation marchante est modeste et excède rarement 200 euros mais leur valeur sentimentale est inestimable", explique Harold Hessel au magazine Telecablesat.  Au cours de l’émission, les vendeurs vont ainsi proposer des lampes de mineur, des chapeaux en cuir bouilli, des piolets. "Parfois, ajoute Harold Hessel, mais c’est plus rare, on peut trouver des berlines (wagonnets à charbon, ndlr) à vendre dont le prix peut avoisiner les 1 000 euros."

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle