L’embargo sur l’Iran agite les marchés pétroliers

Si les quantités disponibles existent, il sera plus difficile de trouver les qualités de pétrole nécessaires à remplacer le brut iranien boycotté. D’autant plus que la demande chinoise ne faiblit pas.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’embargo sur l’Iran agite les marchés pétroliers

L’annonce formelle de la décision des pays de l’Union européenne de sanctionner l’Iran, suite à son refus de mettre un terme à son projet de développement d’armes nucléaires, a provoqué un accès de fièvre sur les marchés pétroliers. L’embargo sur le pétrole iranien, qui ne prendra effet que le 1er juillet, a fait grimper le 23 janvier la cotation rapprochée du baril de WTI de 1,25% à 99,58 dollars, après avoir dépassé les 100 dollars en séance.

Dans le même temps, le baril de brent montait à 110,58 dollars (+0,66%), après un plus haut le 23 janvier à 111,36 dollars. Les cours des deux qualités de brut se sont légèrement infléchis le lendemain.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Outre l’embargo sur le brut d’Iran, l’UE a également pris des mesures contre sa banque centrale, interdisant financement et assurance d’opérations liées au pétrole. Le délai avant la mise en place concrète de l’embargo devrait permettre aux raffineurs européens de trouver des sources d’approvisionnement alternatives.

Mais, ce ne sera pas simple, non pas en quantité mais en qualité. Si l’Arabie Saoudite s’est engagée à compenser les volumes de brut indisponibles, le pétrole qu’elle va mettre sur le marché, s’il est d’une viscosité proche du brut iranien, est beaucoup plus soufré.

Plus d'infos sur Indices & Cotations

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS