L'Elysée remet en cause la livraison des navires Mistral à la Russie

Au cours d'un conseil restreint de défense qui s'est tenu ce 3 septembre et à la veille du prochain sommet de l'OTAN, le président de la République a précisé pour la première fois que la livraison du navire Mistral était compromise du fait de la gravité de la situation ukrainienne.

Partager

L'Elysée remet en cause la livraison des navires Mistral à la Russie

La livraison prévue en octobre prochain du premier Mistral à la Russie est désormais remise en cause. Dans le cadre d'un conseil restreint de défense qui s'est tenu ce 3 septembre, le président de la République François Hollande a précisé pour la première fois que les conditions n'étaient plus réunies pour une telle livraison. "Les actions menées récemment par la Russie dans l’est de l’Ukraine contreviennent aux fondements de la sécurité en Europe. Le président de la République a constaté que, malgré la perspective d’un cessez-le-feu qui reste à confirmer et à être mis en œuvre, les conditions pour que la France autorise la livraison du premier BPC (bâtiment de projection et de commandement, ndlr) ne sont pas à ce jour réunies", indique le communiqué de presse de l'Elysée.

"Cette vente n'est pas la bienvenue"

Plus les jours passaient, plus la crise ukrainienne s'envenimait, plus la position de la France devenait intenable vis à vis de ses partenaires de l'OTAN, solidaires de l'Ukraine. Espérant un changement d'attitude du président russe Vladimir Poutine, François Hollande et son ministre de la défense Jean Yves Le Drian s'étaient pourtant donné jusqu'à octobre, soit au moment de la livraison du premier BPC pour prendre une décision finale. Mais les critiques de ses alliés et notamment des Américains ont été crescendo concernant cette livraison polémique. "Cette vente n'est pas la bienvenue compte tenu de ce qui se passe dans cette partie du monde", déclarait encore aujourd'hui l'ambassadeur des Etats-Unis devant le Parlement européen.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Coup dur pour la DCNS

Cette décision devrait satisfaire les partenaires et alliés de la France qui se réuniront demain près de Cardiff au Pays de Galles pour le sommet de l'OTAN. Les Américains et Britanniques font pression sur Paris depuis plusieurs mois pour annuler ce contrat. Barack Obama, le président des Etats-Unis, n'a pas manqué à plusieurs occasions de critiquer la position française sur ce sujet.
Pour DCNS, la perte éventuelle de ce contrat serait un véritable coup dur. Le contrat pour la livraison des deux Mistral est évalué à 1,2 milliard d'euros. Son nouveau patron, Hervé Guillou avait précisé qu'il se retranchait derrière la position du gouvernement. "Je fais entièrement confiance au gouvernement pour communiquer auprès des différents partenaires potentiels sur les raisons pour
lesquelles on a ou on n'a pas livré ces bâtiments"
, indiquait-il en juillet dernier.

Hassan Meddah

Hassan Meddah Journaliste défense, spatial et cybersécurité

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS