L'Usine Auto

L'électroménager français pris en sandwich

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

en couverture

L'électroménager français pris en sandwich
SEB connaît des succès européens avec des produits, comme sa friteuse sans huile Actifry.
Comme dans l’automobile, le haut de gamme allemand écrase le moyen de gamme français dans l’électroménager. Outre les problèmes intrinsèques de sa maison mère espagnole, FagorBrandt a vu ses parts de marché s’étioler en France depuis cinq ans, passant de numéro un du marché à numéro deux en 2012… derrière l’allemand Bosch-Siemens (BSH). En cause : son positionnement trop moyen de gamme, une catégorie qui n’a cessé de s’éroder avec la crise, écartelée entre le low cost asiatique et les appareils à haute valeur ajoutée développés avec succès outre-Rhin. Ajouté à un manque d’internationalisation patent, le groupe s’est enfoncé dans le rouge. FagorBrandt a bien tenté de réagir en 2011 avec sa marque De Dietrich, en[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte