L’électroménager de Toshiba file en Chine

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Ce que le gouvernement japonais craignait est arrivé. L’électroménager de Toshiba, en vente depuis décembre?2015, va être cédé au chinois Midea pour quelques centaines de millions de dollars. Après la cession de son éclairage à Konka, c’est la deuxième activité du groupe japonais à passer sous pavillon chinois. Tokyo voulait conserver l’électroménager de Toshiba au Japon en le fusionnant avec celui de Sharp et celui d’Hitachi sous la bannière du fonds souverain INCJ. Peine ­perdue. Sharp a choisi de se vendre au taïwanais Foxconn. Et Toshiba, déstabilisé par un scandale financier majeur, a un besoin pressant de liquidités pour renflouer ses comptes dans le rouge depuis six ans. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte