L'électricité en France parmi les moins chères du monde

Le prix de l’électricité est un sujet hautement polémique en France, notamment après les dernières hausses. Or, selon un rapport international publié par le cabinet de conseil Nus Consulting, la France ne pratique pas les tarifs les plus élevés dans le monde. Bien au contraire.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'électricité en France parmi les moins chères du monde

Les prix de l’électricité ont progressé de 10% en France au cours de la dernière année, selon le cabinet de conseil Nus Consulting. Une progression essentiellement due aux taxes sur le service public de l’électricité.

Malgré cette augmentation, le rapport pointe le fait que la France pratique des prix plus bas que chez ses voisins européens notamment. Dans le classement de l’évolution des prix de 2010, la France arrive en 13ème place, juste devant les Etats-Unis et l’Afrique du Sud, deux pays où les prix sont bas.

Dans l’Hexagone, en moyenne, l’électricité a coûté 6,70 centimes d’euros par kilowattheure (kWh). Un chiffre bien plus bas que dans les autres pays. Pour en rester à l’Europe, ce sont la Finlande et l’Allemagne qui ont connu les plus fortes progressions des prix de l’électricité à 24,8% dans les deux pays. Outre-Rhin par exemple, le coût de l’électricité était de 12,94 centimes par kilowattheure (kWh). En Italie, qui décroche la palme, les industriels payent près de 13,74 centimes. Dans ces pays, les hausses de l’électricité ont été plus brutales qu’en France. Chez nos voisins allemands, les augmentations étaient de 25% environ et de 15% en Belgique par exemple.

Globalement, tous les pays de la zone constatent des prix plus élevés et qui continuent de progresser. La raison de cette évolution résiderait dans l’augmentation des coûts de transport et de la distribution. Sans oublier les conséquences néfastes de la crise nucléaire japonaise et des troubles au Moyen-Orient notamment.

Reste que la situation française pourrait être amenée à évoluer. En effet, la nouvelle réforme du marché de l’électricité pourrait faire grimper les prix à l’horizon 2015. "Avec la mise en place de la loi Nome, 2011 est une année charnière concernant la déréglementation du marché de l'électricité en France", estime le rapport. Sans compter que le maintien de l’énergie nucléaire en France pourrait avoir un impact non négligeable sur le marché de l’électricité.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS