L’Egypte change les règles sur le blé importé

Premier importateur de blé mondial, l’Egypte vient de renforcer ses exigences phytosanitaires sur la qualité des blés qu’elle importe, qui devront désormais être certifiés sans ergot.

Partager

L’Egypte a provoqué un mouvement de panique chez les négociants en céréales, en annonçant une modification des règles phytosanitaires sur le blé importé : le premier acheteur mondial exiger désormais des lots sans aucune trace d’ergot, un champignon commun dans les céréales. "Personne ne prendrait le risque de faire une offre aussi risquée. Il est impossible de garantir zéro ergot", ont affirmé plusieurs traders à l’agence Reuters.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La General authority for supply commodities (GASC), en charge des approvisionnements du pays en matières stratégiques, autorisait jusqu’ici une teneur en ergot de 0,05%. Mais un représentant de l’autorité sanitaire (agriculture quarantine authority) vient de confirmer que toute trace, même marginale, de ce champignon provoquerait désormais l’interdiction d’approche du navire, pour préserver les cultures égyptiennes de toute contamination.

Les approvisionnements en blé sont un sujet sensible en Egypte, où la hausse du prix du pain a été au cœur d’émeutes à plusieurs reprises. La France exporte vers l’Egypte environ 700 000 tonnes de blé sur un volume total exporté de 11,5 millions de tonnes.

Myrtille Delamarche

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS