L’édition 2018 du salon de robotique Innorobo est annulée

Marion Garreau

Publié le

Organisé depuis huit ans en France, le salon dédié à la robotique Innorobo n’aura pas d’édition 2018. En cause : la concurrence de salons plus grands comme Viva Technology et Automatica. Sa fondatrice s'explique auprès de L'Usine Nouvelle.

L’édition 2018 du salon de robotique Innorobo est annulée
Photo prise pendant l'édition 2015 d'Innorobo.
© Pascal Guittet

Année blanche pour Innorobo. Ce salon dédié à la robotique, créé il y a huit ans à Lyon puis organisé depuis deux ans en région parisienne, n’aura pas lieu cette année. L’entreprise organisatrice Innoecho a annoncé dans un communiqué publié le 1er mars l’annulation de l’édition 2018, qui devait se dérouler dans de grands espaces d’exposition à Porte de Versailles, à Paris, du 15 au 17 mai. "En allant à la Porte de Versailles, nous avons fait la promesse d’un événement plus grand et plus audacieux, or nous n’allions pas dans la bonne direction pour faire un salon impactant", a expliqué à L’Usine Nouvelle Catherine Simon, la fondatrice d’Innorobo, précisant que le salon avait perdu cette année ses partenaires institutionnels et privés.

C’est principalement le déficit d’acteurs français qui a poussé la TPE à annuler cette édition, alors que les fabricants de robots étrangers étaient - assure-t-elle - au rendez-vous. En cause : la concurrence de salons plus gros, tels que le grand rendez-vous des industriels Global Industrie (du 27 au 30 mars à Paris), le salon dédié aux nouvelles technologies Viva Technology (du 24 au 26 mai à Paris) et la grand-messe allemande dédiée à la robotique industrielle Automatica (du 19 au 22 juin à Munich).

Newsletter hebdomadaire

"L’actualité de l’évènementiel fait qu’il faut une certaine taille pour exister aujourd’hui, souligne Catherine Simon. La démultiplication des salons sur l’industrie et le brouhaha actuel sur la robotique et l’intelligence artificielle nous ont rendu trop petits pour faire valoir notre différence et notre spécialisation."

Créé avec l’ambition de rendre service à l’écosystème de la robotique, Innoecho fait donc le choix de "concentrer [se]s forces différemment qu’en faisant un événement cette année". "Nous allons publier une newsletter toutes les semaines et continuer de tenir notre annuaire professionnel et d’offrir nos services de conseil et de mise en relation", précise Catherine Simon. Avec l’espoir de pouvoir organiser en 2019 un évènement à la hauteur des ambitions.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte