Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L’édition 2016 du Simodec reflète la bonne santé de l’industrie du décolletage

, ,

Publié le

Le Simodec, le salon du décolletage, se déroule du 8 au 11 mars à la Roche-sur-Foron (Haute-Savoie). L’édition 2016 est une année record en nombre d’exposants. Elle permettra aux visiteurs de découvrir des innovations technologiques, preuve du dynamisme d’un secteur qui a retrouvé le lustre d’avant la crise de 2008.

L’édition 2016 du Simodec reflète la bonne santé de l’industrie du décolletage © Simodec

Une fois tous les deux ans, le salon Simodec rassemble à la Roche-sur-Foron (Haute-Savoie), au cœur de la vallée de l’Arve, le monde des décolleteurs. Il se déroule cette année du 8 au 11 mars. "Cette édition 2016 sera la meilleure depuis 2008 et constituera une année record. Le salon sera plein, avec 321 exposants, contre 206 lors de la dernière édition", se félicite Philippe Carrier, le président du salon. Si les exposants ont répondu présent, dont une quarantaine venus de l’étranger, c’est que la situation économique des décolleteurs est en nette amélioration depuis deux ans.

En 2015, le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 3 % à 2,1 milliards d’euros, après une progression de 4,3 % en 2014. Il ne faut cependant pas tomber dans un optimisme béat. Depuis la fin de l’année 2015, l’activité ne progresse plus et l’objectif d’un chiffre d’affaires de 3 milliards d'euros du plan "Expansion 2020" d’ici quatre ans ne sera pas atteint.

Dans ce contexte, le Simodec joue le rôle de fédérateur et s’adapte à la nouvelle donne des industries mécaniques en s’ouvrant à l’usine du futur et aux métiers de demain. Trois conférences y seront consacrées pour aborder son déploiement, ses technologies et présenter l’expérience des usines Bosch.

Les jeunes pousses sont également mises en avant. Détail significatif, les cinq principaux constructeurs de robots industriels seront présents au Simodec : ABB, Fanuc, Kuka, Stäubli, Yaskaw. Et pour la première fois, le salon haut-savoyard comprendra un "village" accueillant les acteurs de la fabrication additive.

Îlot de production auto-adaptatif

le Centre technique des industries mécaniques et du décolletage, le Cetim-Ctdec, sera comme chez lui sur le Simodec puisqu'il est implanté à Cluses, au cœur de la vallée de l’Arve. "C’est pour nous un salon incontournable, reconnaît Thierry Guillemin, directeur général du Cetim-Ctdec. Nous sommes présents à la fois pour montrer les innovations que nous avons développées et pour faire de la veille technologique. Nous rencontrons nos clients et des projets sont créés pendant le salon."

Sur le Simodec, le Cetim-Ctdec montre une innovation particulièrement intéressante, l’îlot de production auto-adaptatif Usitronic. Cette cellule autonome regroupe les différents éléments de production (embarreur, machine d’usinage, système robotisé…) et permet de corriger automatiquement la machine en cours de production pour tendre vers le zéro défaut. Des capteurs intelligents effectuent en temps réel le contrôle dimensionnel des pièces produites. En cas de dérive, un logiciel analyse le défaut et injecte automatiquement les corrections à la machine.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle