Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'économie chinoise donne des signes de stabilisation

, , , ,

Publié le

D'après les derniers indicateurs publiés par le Bureau national des statistiquesn, le produit intérieur brut (PIB) devrait atteindre la prévision de croissance fixée à 7,5% pour 2013 par le gouvernement.

L'économie chinoise donne des signes de stabilisation © Peter Fuchs - Flickr - C.C.

L'économie chinoise donne des signes marqués de stabilisation et devrait permettre au produit intérieur brut (PIB) d'atteindre la prévision de croissance fixée à 7,5% pour 2013 par le gouvernement, a déclaré lundi 26 août le Bureau national des statistiques.

Cet organisme a en outre jugé que la dette des gouvernements régionaux, l'un des principaux sujets d'inquiétude quant à la solidité économique du pays, restait maîtrisée.

"Nous ne doutons pas que l'économie conserve sa dynamique positive au cours du second semestre et nous ne doutons pas d'atteindre l'objectif de croissance", a dit Sheng Laiyun, porte-parole du bureau.

"L'économie témoigne de changements positifs", a t-il ajouté, au cours d'une conférence de presse organisée par le ministère des Affaires étrangères. "Les signes d'une stabilisation de la croissance sont de plus en plus évidents."

La croissance en Chine a une nouvelle fois marqué le pas au deuxième trimestre, pénalisée par le ralentissement de la demande hors de ses frontières et par un recul de l'investissement, et a ralenti à 7,5% contre 7,6% au premier trimestre.

Le secteur manufacturier chinois a cependant retrouvé des couleurs en août, avec une activité au plus haut depuis quatre mois grâce notamment à un rebond des nouvelles commandes, selon l'indice des directeurs d'achat calculé par HSBC, centré sur les entreprises du secteur privé de taille moyenne et publié la semaine dernière.

Pékin a annoncé une série de mesures de soutien à l'économie, en particulier un allègement de la fiscalité des PME, une aide plus franche aux exportateurs en difficulté et une croissance des investissements dans le réseau ferroviaire et les infrastructures urbaines.

Avec Reuters (Kevin Yao)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle