L'économie américaine en récession depuis février, selon le NBER

WASHINGTON (Reuters) - L'économie américaine a achevé en février la plus longue phase d'expansion de son histoire pour entrer dans une récession provoquée par les retombées de l'épidémie de coronavirus, montre une étude publiée lundi par le Bureau national des études économiques (NBER).
Partager
L'économie américaine en récession depuis février, selon le NBER
L'économie américaine a achevé en février la plus longue phase d'expansion de son histoire pour entrer dans une récession provoquée par les retombées de l'épidémie de coronavirus, montre une étude publiée lundi par le Bureau national des études économiques (NBER). /Photo d'archives/REUTERS/Antara Foto/Hafidz Mubarak

Composé d'universitaires, son comité de datation des cycles économiques est connu pour prendre son temps avant d'arrêter la date du début ou de la fin d'une récession. Il a pourtant dit dès lundi avoir "conclu que l'ampleur inédite du déclin de l'emploi et de la production et l'extension de ce déclin à l'ensemble de l'économie permettaient de qualifier cette période de récession, même si elle s'avérait plus brève que les précédentes."

Si cette prise de position était attendue, c'est la rapidité à laquelle s'est prononcé le NBER qui surprend les observateurs. Le comité de datation avait attendu fin 2008 pour signaler la récession alors que l'économie montrait des signes de détérioration depuis la fin 2007.

Cette fois, l'ampleur et la rapidité de l'effondrement économique laissait planer peu de doute.

"En décidant de qualifier ou non une phase de récession, le comité évalue l'ampleur de la contraction, sa durée et s'interroge sur sa propagation à l'économie. (...) Le comité considère que la pandémie et la réaction des autorités de santé publique ont provoqué un retournement dont les caractéristiques et la dynamique sont différentes des récessions différentes", a dit le comité dans un communiqué.

Le produit intérieur brut américain a chuté de 4,8% en taux annualisé au cours des trois premiers mois de l'année. Les chiffres de la période avril-juin devraient quant à eux témoigner d'un effondrement qui pourrait avoisiner les 20%, voire davantage.

(Dan Burns; version française Nicolas Delame)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS