L'e-commerce a bénéficié amplement à UPS au 2e trimestre

DETROIT/SEATTLE (Reuters) - United Parcel Services (UPS) a fait état jeudi d'un bénéfice net trimestriel plus élevé que prévu, grâce à un bond des livraisons de produits du commerce électronique aux Etats-Unis, et le leader mondial du colisage et de la logistique a confirmé ses objectifs de 2017.
Partager
L'e-commerce a bénéficié amplement à UPS au 2e trimestre
United Parcel Services (UPS) a fait état jeudi d'un bénéfice net trimestriel plus élevé que prévu, grâce à un bond des livraisons de produits du commerce électronique aux Etats-Unis, et le leader mondial du colisage et de la logistique a confirmé ses objectifs de 2017. /Photo d'archives/REUTERS/John Sommers II

Le chiffre d'affaires aux Etats-Unis a augmenté de 8% à 9,7 milliards de dollars. Le revenu par colis y a progressé de 3%, conséquence d'une hausse des tarifs.

Comme son concurrent FedEx, UPS profite d'un commerce électronique en plein essor depuis une dizaine d'années mais il leur a fallu investir lourdement dans leurs réseaux pour satisfaire cette nouvelle demande.

UPS a d'ailleurs fait savoir qu'il continuait ce type d'investissement en biens d'équipement, qui totalisent deux milliards de dollars depuis le début de l'année, tandis que les coûts liés à la construction de sites et au traitement des opérations d'e-commerce du samedi ont augmenté les charges d'exploitation de 35 millions de dollars.

Le groupe d'Atlanta a fait état d'un bénéfice net en hausse de près de 8% à 1,4 milliard de dollars au deuxième trimestre, soit 1,58 dollar par action, contre 1,3 milliard (1,43 dollar par action) un an auparavant. Les analystes projetaient un bénéfice par action de 1,47 dollar.

Le directeur financier Richard Peretz a dit que les résultats étaient conformes aux attentes d'UPS. "Si on se projette au second semestre, la performence de notre métier de base continuera de produire de solides résultats".

UPS anticipe un bénéfice par action annuel de 5,80 à 6,10 dollars, alors que les analystes prévoient eux 5,95 dollars.

Le revenu du pôle international a augmenté de 2,8% mais le bénéfice d'exploitation y a fléchi de près de 5% en raison de la vigueur du dollar.

Le revenu de la logistique et du fret a progressé de 12%, ce qui atteste d'une amélioration des conditions d'activité.

L'action gagne 1,5% à 114 dollars en avant-Bourse.

(Nick Carey et Eric Johnson, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS