International

L'avionneur brésilien Embraer dévoile l'E195-E2, le plus gros avion de son catalogue

Pierre Monnier , , ,

Publié le

Images Le brésilien Embraer a présenté le 7 mars son nouvel avion régional dans son usine de Sao José dos campos, près de Sao Paulo au Brésil. Le roll-out du E195-E2 marque une avancée dans l'efficience des appareils de l'avionneur sud-américain. Le plus gros appareil d'Embraer doit permettre des vols moins couteux d'environ 20%.

L'avionneur brésilien Embraer dévoile l'E195-E2, le plus gros avion de son catalogue © Embraer

Alors que Boeing réalisait le roll-out de son 737 Max 9, Embraer présenté son nouveau E195-E2. Bien qu'ils aient tous deux été présentés le 7 mars, les avions sont incomparables. Le jet régional a beau être le plus gros avion de l'avionneur brésilien, il reste bien plus petit que le monocouloir américain. Pour autant, Embraer compte bien faire de son nouvel appareil un concurrent des Boeing ou Airbus sur le plan des court et moyen-courriers.

"L'E195-E2 a le potentiel de changer significativement les flottes des compagnies aériennes, estime John Slattery, le président d'Embraer dans un communiqué. Avec un coût au vol diminué de 20% et un coût au siège similaire aux avions plus larges, l'E19-E2 devient l'avion idéal aussi bien pour la croissance des compagnies régional que des compagnies low-cost ou pour compléter une flotte principale."

Plus de siège et plus de distance

Avec trois rangées supplémentaires, cette nouvelle version de l'E195 pourra accueillir 120 passagers dans sa configuration standard (deux classes) et jusqu'à 146 en monoclasse. Il faut se tourner vers le Bombardier CS100 pour trouver des caractéristiques similaires. Mais l'avionneur sud-américain promet grâce "à une combinaison intelligente de matériaux" de transporter 10% de passager supplémentaire qu'un avion concurrent en conservant le même poids que celui-ci.

Mais s'il peut accueillir plus de passager, l'E195-E2 ne les emmènera pas plus loin que l'avion régional canadien. Malgré un allongement de 830 kilomètres de son rayon d'action, l'appareil brésilien ne peut couvrir une distance supérieure à 4 530 kilomètres. Bien moins que les 5 740 kilomètres couvert par un Bombardier CS100.

Lancé en juin 2013, le programme E2 entrera en service au premier trimestre 2019. Le premier vol de l'E195-E2 doit avoir lieu dans les prochaines semaines. Outre cet avion, l'E175 est aussi concerné par ce programme.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte