Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Quels sont les nouveaux records battus par l'avion sans moteur Perlan II d’Airbus?

Rémi Amalvy , ,

Publié le

Images Après avoir battu de nouveaux records d'altitude et franchi la ligne Armstrong la semaine dernière, le planeur Perlan II d'Airbus a décollé encore plus haut, surpassant même un avion de reconnaissance de l'armée américaine.

Quels sont les nouveaux records battus par l'avion sans moteur Perlan II d’Airbus?
Perlan II a atteint une altitude de plus de 23 202 mètres dimanche 2 septembre.
© Airbus

Après avoir déjà battu de nouveaux records la semaine dernière et franchi la ligne Armstrong, qui correspond au point dans l’atmosphère au-dessus duquel le sang humain non protégé par une combinaison ou un habitacle pressurisé commence à bouillonner, la mission Perlan II d’Airbus s’est à nouveau surpassée en atteignant une altitude encore plus haute dimanche 2 septembre, dans le ciel d’El Calafate, ville de la province de Santa Cruz, en Argentine.


Le planeur sans moteur piloté par Jim Payne et Tim Gardner a cette fois atteint une altitude de plus de 23 202 mètres, lui permettant de surpasser le record établi le 17 avril 1989 par l’avion de reconnaissance de l’armée américaine U-2 Dragon Lady piloté par Jerry Hoyt, de plus de 22 475 mètres.

A titre de comparaison, ce dernier était doté d'une aile à grand allongement comme sur les planeurs, d'un chariot pour le lancement et de skis pour l'atterrissage, avec un réacteur à la puissance unitaire de 8 618 kgp, alors que le Perlan II est sans moteur, et pèse à peine 680 kgs.


Le record d’altitude d’un avion piloté reste détenu par le SR-71 Blackbird, à plus de 25 969 mètres. Le planeur Perlan II est conditionné pour pouvoir voler à une altitude de plus de 27 432 mètres, jure Airbus, si les conditions le permettent. La mission doit donc se poursuivre courant septembre, lorsque les conditions climatiques de la région le permettront.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

04/09/2018 - 13h36 -

Bonjour Je trouve surprenant que l'auteur de cet article n'explique pas de quelle manière un appareil sans moteur peut atteindre un telle altitude. La réponse se trouve ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Onde_orographique
Répondre au commentaire
Nom profil

04/09/2018 - 13h32 -

Bravo à ces nouveaux explorateurs, mais si ce planeur peut évoluer à de telles altitudes, c'est justement parce-qu'il y rencontre des conditions aerologiques que l'on rencontre à des altitudes plus basses. En toute rigueur on devrait parler d'"altitude équivalente" et non pas absolue.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle