Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

L'avenir du solaire brille hors d’Europe

Manuel Moragues , , , ,

Publié le

L’Association européenne de l’industrie photovoltaïque publie ses perspectives pour le marché mondial du solaire. Si la croissance est retrouvée, la bascule de 2013 est confirmée : c’est hors d’Europe, en Asie et aux Amériques, que le photovoltaïque trouve son nouvel essor.

L'avenir du solaire brille hors d’Europe © Fonroche

Le photovoltaïque retrouve des couleurs, mais elles ne sont pas européennes. L’étude publiée lundi 2 juin par l’Association européenne de l’industrie photovoltaïque (EPIA) sur les perspectives du marché mondial du solaire confirme le rebond du volume des nouvelles installations en 2013.

Plus de 38,3 gigawatts (GW) de capacités solaires ont été déployées l’an dernier après une année 2012 qui avait vu le marché stagner à son niveau de 2011, à 30 GW. La croissance devrait se poursuivre dans les prochaines années selon le scénario considéré comme le plus probable par l’EPIA, qui prévoit un marché de près de 55 GW en 2018.


Evolution du marché mondial des installations photovoltaïques (en gigawatts, GW)

Le marché européen poursuit son déclin

Derrière cet essor se cache une bascule dans la géographie du solaire. L’Europe représentait 70% des nouvelles installations photovoltaïques en 2011 et 59% en 2012. Cette part a chuté à moins de 29% en 2013. Elle devrait tomber à entre 20% et 25% en 2014. A 11 GW en 2013, le marché européen a été divisé de moitié par rapport à 2012.

L’EPIA craint que les réductions brutales des tarifs de rachat qui ont quasi systématiquement suivi les explosions des marchés nationaux en Europe se poursuivent en 2014. L’hypothèse la plus probable selon l’EPIA est que le marché européen décline encore en 2014, à 8-9 GW, pour ne retrouver son niveau de 2013 qu’en 2017-2018.

L’Asie capte la majorité des nouvelles installations

Le dynamisme se retrouve du côté de l’Asie. Ce continent a été le principal acteur du rebond du marché avec une croissance de 165% en 2013. Les nouvelles installations en Asie ont totalisé plus de 21,6 GW, soit environ 56% du marché mondial. La Chine est largement en tête (11,8 GW, +237%), suivie du Japon (6.9 GW). Les Etats-Unis viennent en troisième position après un bond d’environ 40% de leur marché, à 4,8 GW.

La stabilisation de ces nouveaux moteurs du solaire, ainsi que la confirmation de l’émergence des marchés au Moyen-Orient et en Amérique Latine, sera la clé de la croissance future du photovoltaïque, estime l’EPIA. La nouvelle géographie du marché semble en tout cas solidement établie.

Que ce soit dans le scénario "haut" ou dans le scénario "bas" de l’Association, en 2018, l’Asie concentrera environ la moitié du marché et les Amériques et le Moyen-Orient, un gros quart. L’Europe se contentera du petit quart restant.


Répartition géographique du marché du photovoltaïque (en GW)

Manuel Moragues

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle