Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

L'avenir du site Vauxhall d'Ellesmere Port lié aux ventes d'Opel-Vauxhall

, , , ,

Publié le , mis à jour le 12/01/2018 À 07H22

Infos Reuters Stephen Norman, le nouveau patron de la marque britannique Vauxhall, estime que l'avenir de l'usine automobile d'Ellesmere Port, dont un tiers des effectifs doit être supprimé, est étroitement lié aux ventes d'Opel-Vauxhall, filiale de Peugeot, qui ont chuté en Grande-Bretagne.

L'avenir du site Vauxhall d'Ellesmere Port lié aux ventes d'Opel-Vauxhall
Le nouveau patron de la marque britannique Vauxhall estime que l'avenir de l'usine automobile d'Ellesmere Port, dont un tiers des effectifs doit être supprimé, est étroitement lié aux ventes d'Opel-Vauxhall, filiale de Peugeot, qui ont chuté en Grande-Bretagne. /Photo d'archives/REUTERS/Neil Hall
© Neil Hall

Le nouveau patron de la marque britannique Vauxhall, Stephen Norman, estime que l'avenir de l'usine automobile d'Ellesmere Port, dont un tiers des effectifs doit être supprimé, est étroitement lié aux ventes d'Opel-Vauxhall, filiale de Peugeot, qui ont chuté en Grande-Bretagne. "Les deux sont inextricablement liés", a-t-il déclaré à la presse jeudi 11 janvier. Stephen Norman prendra ses nouvelles fonctions de directeur général de Vauxhall et d'Opel en Irlande le 1er février, en remplacement de Rory Harvey.

PSA a racheté Vauxhall avec les activités automobiles d'Opel l'an dernier, toutes deux ex-filiales européennes de General Motors, et poursuit une restructuration drastique de son usine d'Ellesmere Port, suscitant des inquiétudes sur l'avenir du site. "Si nous parvenons à améliorer radicalement la situation de Vauxhall au Royaume-Uni et que mes futurs collègues d'Opel à travers le continent font de même sur leurs marchés, en particulier en Allemagne, il faudra non seulement toutes les unités de production possibles que nous avons, mais peut-être même plus", a-t-il poursuivi.

Chute des ventes en 2017

Les ventes du constructeur en Grande-Bretagne, historiquement le plus gros marché d'Opel-Vauxhall, ont chuté de 22% en 2017, contre une baisse globale du marché de 5,7%, selon des données professionnelles.

Stephen Norman a ajouté que le Brexit ne facilitait pas les choses en matière de planification. "Tant qu'il y aura deux, trois voire plus d'hypothèses (liées aux Brexit) avec différentes prévisions et différents paramètres financiers, il sera très difficile de prendre une décision claire", a-t-il dit.

Pour Reuters, Costas Pitas; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus